Vous êtes ici : Catégorie / Livres Electroniques
Les secrets de la richesse en 307 pensées & proverbes ( 4500 FCFA)
Prix:  6.87   EUR (10.29$ CA)

1 points



Cliquez ici pour acheter

Catégorie :  Catégorie / Livres Electroniques

    Ajouter aux favoris  Ajouter aux favoris
    Imprimer  Imprimer

Description du produit :

Les secrets de la richesse en 307 pensées & proverbes, du Docteur Joseph MOUMI  de BAKONJI

Découvrez un extrait de ce livre: 

....................... 

Je remercie enfin M. WOUENDJI Jacques Paul, Directeur Général Adjoint de la Société Financière Africaine et Mme KOMNANG Julienne, Directeur Général Adjoint de la Commercial Bank of Cameroon. Pour avoir travaillé pendant plus de vingt ans aux côté de monsieur Victor Fotso, ces deux cadres supérieurs du Groupe Fotso ont pu me confirmer, sur la base de leurs formations universitaires et de leurs longues expériences de personnes ressources du groupe, l’authenticité de la personnalité, du style de management et du sens du leadership observés chez cet immense créateur de richesses.

 

Ce n’est pas abuser du devoir de gratitude que de remercier ici M. KAMGA NGANDJUI René, Chef supérieur Bafang. Autre téméraire Créateur de richesses. Malgré son statut qui l’en absout, ce grand élu m’a apporté, par son ardeur au travail, sur une période de plus de vingt cinq ans, la preuve que Jean de la Fontaine avait raison de rappeler que  Je tiens enfin à remercier tous les grands créateurs de richesse que le heureux hasard de la vie a bien voulu mettre sur mon chemin. Sans doute pour mieux enrichir la trame de cet ouvrage. Les riches échanges, ainsi que les études minutieuses de leurs biographies m’ont permis de donner une meilleure substance à un sujet aussi controversé.

 

Je pense ici au baron Edouard EMPAIN ; au président Nelson MANDELA ; a l’astrophysicien malien Dr Cheik Modibo DIARRA ; au président Jimmy CARTER, au Président Pascal LISSOUBA, au champion du monde de tennis Yannick NOAH, à Monsieur NOUTCHOGOING, M. Maurice KAMGAING, le révérend Jesse JAKSON, le richissime écrivain français Paul LOUP SULITZER, le regretté Président Pierre TCHANQUE, le commandant DJADJEU, Pilote d’essai chez Dassault, le pionnier de l’aviation civile française.

 

Il faut reconnaître qu’une heure d’échange avec chacune de ces personnalités représente plusieurs années d’expérience et plus d’une demi-douzaine d’ouvrages sur l’art de réussir dans la vie. Que tous ceux et toutes celles que je n’ai pu citer ici veuillent bien accepter l’expression de ma profonde gratitude pour tous leurs riches apports.

 

A tous et à toutes, j’adresse mes sincères remerciements pour avoir été des conseils, des mentors et des inspirateurs généreux pour cet ouvrage.

 

 

En tant que chercheur souvent confronté à l’épineux problème du financement de ses publications, En tant que consultant ayant côtoyé pendant plus d’une vingtaine d’années des créateurs de richesses de tous systèmes et de toutes cultures, Et en tant que psychosociologue confiné à l’observation et à l’analyse des phénomènes sociaux et des comportements créateurs de pauvreté et de richesse,

 

J’ai dû retourner à maintes reprises dans mon esprit, comme vous, lecteurs et lectrices de cet ouvrage, les questions suivantes : Pourquoi des hommes et des femmes, dotées de la même constitution physique, parfois des mêmes formations et des mêmes diplômes, peuvent connaître les uns le dénuement, voire la pauvreté, et les autres la richesse ?

 

 

Pourquoi les uns sont dans l’abondance, disposant parfois plus qu’ils n’en faut, alors que les autres sont dans le dénuement, disposant à peine du minimum vital ?

 

La richesse est –elle un don du ciel, dont la jouissance se ferait à la sueur de notre front, comme l’a voulu le plan divin à la suite de la désobéissance du paradis terrestre?

 

Ou alors résulte-elle, uniquement du dur labeur de l’homme, comme le stigmatise le poète Tchouadeu de Bakondji ? La Fontaine avait-il raison depuis des siècles ? Les dieux y sont- ils pour quelque chose ? comme le soutenait fortement Socrate ?

 

Les situations et les conditions de pauvreté sont-elles réversibles ?  Si la pauvreté n’a pas besoin de méthode ou de stratégie particulière, existe-t-il des méthodes et des stratégies pour acquérir la richesse ?

 

Si oui, en quoi consisteraient ces méthodes et stratégies ? Le commun des mortels pourrait-il les comprendre et les mettre en œuvre pour assouvir sa quête de richesse ?

 

 

Ou alors ces méthodes sont-elles réservées exclusivement à des savants et intellectuels éclairés ? Voilà pour l’essentiel, le genre de questions qu’il m’a fallu tourner et retourner pendant de nombreuses années. Evidement, pendant toutes ces années de questionnement et d’observation, l’urgence d’une telle publication se faisait de  plus en plus sentir. Et surtout  au sens du Pr Maurice KAMTO.

 

C’est ainsi qu’il m’ait apparu urgent de rassembler et mettre la disposition d’une population de lecteurs dans le besoin, la panoplie des lois, proverbes, principes existants. Notamment ceux que corroborent les témoignages recueillis sur le terrain des Hommes et des Femmes qui sont parvenus à la richesse par la force de leur travail.

 

L’un des cas de témoignage que j’évoque volontiers est le cas Victor FOSTO. Non pas que je veuille lui faire une publicité particulière, encore qu’il n’en a plus besoin aujourd’hui tellement ses réalisations parlent d’elles mêmes ! Mais surtout parce qu’il s’agit là d’un cas de témoignage à la fois riche et complexe. En effet, les multiples aspects que présente ce cas pourraient instruire largement sur plus d’une loi et sur plus d’un principe développé dans cet ouvrage.

 

Je résumerai le cas tout simplement en relevant que, j’ai eu l’occasion de noter, au cours de nos rencontres, que cet homme qu’on dit peu instruit, maniait aisément, en duo avec son associé , feu Monsieur Lacombe, la réalité de nombreux principes et lois de la richesse. Notamment la loi de l’épargne, la loi de la coopération, la loi de la compensation et la loi de l’effet multiplicateur. Le haut sens du leadership et l’esprit d’excellence qui sous-tendaient leurs actions comme une toile de fond, donnait l’impression que ces lois et principes étaient scrupuleusement observés par cet étonnant et inattendu tandem de créateurs de richesses. Comme pour parachever l’oeuvre, les lois de l’expérience, du savoir et de la pratique y étaient incarnées par la présence studieuse et laborieuse de Yves Michel, fraîchement sorti de son (titulaire du) MBA.

 

J’avoue que cette présence, anodine à l’époque, m’a permis de comprendre, une dizaine d’année plus tard, le ton rageur de l’ouvrage d’Henry Mintzberg « Des Managers, des vrais, pas des MBA ». Soupçonnant l’effet Veblen dont j’aurai pu être victime , j’ai veillé à vérifier plus tard, auprès de quelques amis avertis, que mon jugement sur ces personnes n’était pas obnubilé par le degré de leur popularité ou même le montant de l’immense fortune derrière laquelle pouvait bien s’articuler une réputation impressionnante.

 

Après en avoir étudié pendant de nombreuses années les fondements et testé leur efficience, je suis profondément persuadé que l’observation laborieuse de ces lois, de ces proverbes et principes pourrait aider le lecteur à créer les richesses dont il a besoin .............


Pays couverts par ce partenaire :
Tous les pays